Envoi le jour-même Envoi gratuit à partir de 20€50€95€ d'achat Retour sous 365 jours +33 (0) 176547248 (lun-ven 9 -19 h)

Thrasher

Thrasher Magazine - Skate and Destroy! Le logo du  Thrasher Magazine  est devenu une icône en près de quatre décennies d'existence et a acquis une réputation phénoménale bien au-delà de la scène skateboard. Le lettrage courbé du Mag est admiré chez les Skateboarders comme peu d’autres logos le sont. . Le magazine de skate culte Le Thrasher Mag a vu le jour dès 1981, alors qu'il n'était encore qu'un magazine publicitaire pour  Independent Trucks . Lire plus

Thrasher

Thrasher Magazine - Skate and Destroy!

Le logo du Thrasher Magazine est devenu une icône en près de quatre décennies d'existence et a acquis une réputation phénoménale bien au-delà de la scène skateboard. Le lettrage courbé du Mag est admiré chez les Skateboarders comme peu d’autres logos le sont.. The world-famous Thrasher Magazine Logo.

Le magazine de skate culte

Le Thrasher Mag a vu le jour dès 1981, alors qu'il n'était encore qu'un magazine publicitaire pour Independent TrucksLe paysage médiatique du skateboard est devenu depuis longtemps inimaginable sans lui. Thrasher est basé à San Francisco. Avec sa tradition et sa réputation, c'est de loin le plus ancien et le plus populaire magazine de skateboard au monde.

 Jake Phelps a marqué Thrasher comme aucun autre

Ex-vert skater Jake Phelps has been editor-in-chief of Thrasher Magazine for over 20 years.Pendant 26 ans, Jake "The Phelper" Phelps – Vétéran du skate en vert des années 80 - a été rédacteur en chef du magazine jusqu'à son décès inattendu en mars 2019. Un choc pour les skateurs du monde entier. Tout le monde savait qu'il vivait skateboard. Avec sa nature polarisante, il était à la fois la figure de proue et la figure de friction du skatemag hardcore. Sous sa direction, personne n'a mâché ses mots, ce qu'il n'aurait de toute façon jamais fait lui-même. Son attitude lui survivra dans le mag thrasher de l'ère suivante. R.I.P. Jake...

 

Thrasher et l’époque internet

Aaron Jaws Homoki with a 50-50 on the King of the Road Tour from Thrasher. Thrasher a débuté en tant que magazine imprimé et est resté toujours dans l’esprit du temps depuis bien des années, d’où l’énorme succès. L’adoption croissante du numérique ne manqueras pas de laisser des traces au magazine riche en tradition. Mais Thrasher a saisi pleinement les chances offertes et son portail en ligne fait aujourd’hui partie des sites web les plus fréquentés dans l’univers du skate. Ceci est surtout assuré par les series de clips video comme Firing Line, Skateline, Hall Of Meat, King Of The Road et les parts entières exclusives. Thrasher fait donc même en ligne partie des premières adresses pour skateurs. La popularité est également due au prix « Skater of the Year » que le Thrasher Magazine décerne chaque année. Depuis 1990, le Skate-Mag honore ainsi le meilleur, voir le plus influent skateur de l’année, le «SOTY». ”Thrasher

Le streetwear avec logo Thrasher

La signature intemporelle de Thrasher, disponible avec ou sans flammes, et le logo Skategoat Pentagram sont devenus incontournable dans le monde du skate. Les deux motifs populaires se retrouvent entretemps sur multiples articles. Tu trouveras donc T-shirts, sweats à capuche, casquettes et vestes Thrasher dans notre boutique de marque Thrasher, mais aussi plein d’autres produits avec les signatures Skate an Destroy ou Thrasher. Viens découvrir la large gamme de vêtements streetwear et commande l’édition actuelle du Thrasher Magazine chez nous !

Thrasher, la nouvelle tendance ?

La popularisation croissante du skateboarding a propulsé la revue dans le monde de la mode. Des célébrités telles que Rihanna portent des T-shirts avec la fameuse signature Flame, Vogue consacre au milieu de l’année 2016 une semaine entière au phénomène Skateboarding et même Thrasher explore de nouvelles pistes en diffusant sa traditionnelle chasse au trésor pour skateurs «King of The Road » sur la chaîne américaine de Vice TV. De cette façon, Thrasher atteint, qu’il le veuille ou non, un tout nouveau public qui n’a pas beaucoup en commun avec le cliché qu’on se fait des skateurs : des tueurs de bowl ou de rail qui boivent de la bière et qui ne se lavent pas. Tu trouves encore plus de revues et livres de skate dans notre boutique en ligne Titus !