Ollie

Aujourd’hui nous t’invitons à découvrir les mystères de la mère de tous les tricks du skate moderne : le ollie. Sauter avec une planche qui n’est pas fixée aux pieds sans pour autant s’aider des mains, comment est-ce possible ? Ce tuto va dévoiler les secrets de ce trick vraiment indispensable si tu veux progresser en skate. Le ollie est la base pour quasiment tous les autres tricks qui nécessitent que tu décolles du sol, que ce soient les grinds, slides ou flips. On doit te prévenir que tu devras faire preuve de beaucoup de patience, surtout au début tes nerfs (et tes tibias) seront mis à rude épreuve.

How to Ollie

Une fois que tu auras franchi cette étape importante, tu pourras profiter de trick basique et à la fois très esthétique de différentes manières : des ollies pour monter sur le trottoir, pour sauter des gaps et des marches ou par-dessus un obstacle comme un banc. Jusqu’à ce que tes ollies auront l’air comme le ollie en flat de Ben Botta, rider pour Titus Tornados, tu devras beaucoup t’entraîner, car il faut une certaine expérience et un puissant ollie pour avoir le temps de tendre la jambe avant comme Ben le fait (et on ne parle pas encore de ses kickflips !). Mais Ben est un mec sympa, c’est pourquoi il a ramené son skateboard afin de partager avec vous ses conseils et astuces pour rendre plus simple l’exécution du ollie. Surtout pour les débutants, ce trick tip peut être une base utile puisqu’il les rapproche de tricks plus compliqués comme le kickflip ou le heelflip.

La première fois que le rêve de tout skater devienne réalité, d’arriver à décoller avec la planche sans les mains, est en 1977 et c’est Alan « Ollie » Gelfand qui a déclencher cette véritable révolution. Perfectionner par Rodney Mullen durant les années 80, le ollie n’a rien perdu de sa fascination jusqu’à aujourd’hui. C’est à présent à toi de sortir dans les rues pour épater les passants avec ton ollie !

OLLIE - STANCE: REGULAR

Ollie | Stance: Regular